Comment trouver son premier emploi ? 5 étapes à suivre

Après quelques années d’études, vous voilà finalement diplômé. À la joie de la réussite succède souvent le stress de la recherche de votre premier emploi étant donné que l’obtention du sacro-saint diplôme constitue une étape indispensable mais non suffisante pour décrocher son premier emploi notamment, en cette période de crise économique.

Comment faire pour trouver son 1er emploi ? Comment réussir à minimiser l’impact du manque d’expérience ? Comment se démarquer parmi tous les autres jeunes diplômés en quête de travail ? Trouver son premier emploi, découvrez nos top 5 conseils pour vous y aider.

1-     Analysez les tendances du marché

Comment trouver son premier emploi Pau début, il est impératif de se renseigner sur l’activité de l’entreprise avant d’y postuler : son histoire, son organisation, ses missions, ses concurrents, son actualité.

Essayez de vous familier avec la société afin de renforcer l’impact de votre lettre de motivation qui doit inclure des données factuelles sur l’entreprise et montrer votre sérieux lors de votre l’entretien d’embauche.

Essayez aussi de vous renseigner également sur le marché du travail à savoir les compétences requises pour votre domaine, les salaires moyens etc.

2-     Rédigez un CV en lien avec le poste désiré

Votre CV doit impérativement répondre à trois qualificatifs. Il doit être simultanément complet, attrayant et honnête. En effet, même si certains annoncent la mort de la notion d’un CV dans les modalités de recrutement actuelles, il reste la norme pour la majorité des entreprises. Il s’agit de votre vitrine scolaire et professionnelle. Par conséquent, on vous conseille de prendre le temps nécessaire pour en faire votre meilleur outil de promotion professionnelle. Pour préparez un CV de qualité, suivez nos conseils ci-dessous.

  • Exposez clairement votre formation scolaire dans un premier CV sans expérience professionnelle :

Pour décrocher son premier poste avec un CV ne comprenant pas une expérience professionnelle, il faut se concentrer sur votre formation scolaire. Cette rubrique est déterminante étant donné que tout votre cursus doit s’y trouver. Listez tous les diplômes, du plus récent au plus ancien, et indiquez pour chacun l’intitulé du diplôme, l’école ou l’établissement ainsi que le lieu et l’année de son obtention.

  • N’utilisez pas les abréviations.
  • Soyez précis et faites attention au moindre détail :

Si vous aviez choisi une spécialité ou vous avez suivi une discipline complémentaire ou encore si votre cursus comportait quelques spécificités, vous devez l’indiquer dans la mesure où cela apportera un plus à votre profil vis-à-vis du poste recherché ou du domaine professionnel visé.

Si vous avez suivi une formation complémentaire à votre diplôme initial, d‘une façon autonome ou lors d’un stage, faites-la également figurer. C’est un avantage pour vous.

Pour un premier CV, vous indiquez votre bac et sa série pour donner au recruteur une vue d’ensemble de votre parcours. Une fois que vous aurez quelques années d’expérience, il ne sera plus nécessaire de mentionner cette année.

  • Présentez vos expériences en mettant en avant vos compétences professionnelles :

 Même si cette partie de votre CV va être un peu maigre pour un premier emploi, n’ignorez pas la rubrique expérience. Vous pouvez donc à ce niveau évoquer vos stages et vos emplois étudiants et en les ^présentant comme de véritables expériences professionnelles.

Adoptez une présentation simple de vos expériences en listant les postes que vous avez occupés les uns sous les autres. Précisez pour chaque poste la période concernée et le statut sous lequel vous avez exercé : un stage, un CDI, un CDD, un emploi intérimaire, un bénévolat.

Si vous avez effectué un stage isolé ou une expérience sans rapport avec vos qualifications professionnelles à titre d’exemple un job d’été, l’intégration de cette expérience dans votre premier CV dépend du poste choisi. Pour cela il faut toujours changer le CV fonction de votre candidature.

Par exemple si vous recherchez un poste de commercial, ou un poste de vendeur ou encore un chargé de communication, vous pourrez mettre en avant certains savoir-faire comme la relation client ou vos capacités de communication.  Demandez-vous, pour chacune de vos expériences, s’il y a un intérêt à l’ajouter et si vous pouvez la relier à une compétence ou à une qualité présentant un intérêt pour l’emploi visé.

Essayer remplir à tout prix la rubrique expérience. Si vous avez exercé des petits jobs, privilégiez ceux qui peuvent vous servir ou donner une bonne impression, et contentez-vous éventuellement d’évoquer que vous avez travaillé pendant vos études en signalant par exemple « nombreux emplois étudiants ». Le recruteur doit sentir que vous avez effectué un choix pertinent pour organiser intelligemment la rubrique expérience.

  • Ajoutez des rubriques supplémentaires dans votre CV

CVPour compenser l’absence d’expérience, et étoffer votre profil personnel, essayez d’insérer des rubriques supplémentaires dans votre CV. Vous pouvez donner un titre à votre CV et insérer une petite zone de texte afin de vous présenter et exposer vos motivations de carrière.

Si vous maîtrisez une ou plusieurs langues étrangères, créez une rubrique Langues en indiquant votre niveau de langue, même si vous ne possédez que quelques notions scolaires. Il peut s’agir d’un vrai point fort si l’entreprise à la laquelle vous proposez votre CV travaille sur le plan international.

Si votre stage s’est très bien passé, ou si vous avez de bons rapports avec l’un de vos enseignants, vous pouvez demander à une ou deux personnes qui vous ont accompagner la permission de faire figurer leurs recommandations sur votre CV.

Essayez de bien définir vos compétences comportementales et utilisez-les pour renforcer votre parcours et vos expériences.

Attention, les soft skills comptent plus qu’on ne le croit surtout pour un premier emploi.

Vous pouvez aussi réaliser une rubrique réservée aux vos centres d’intérêt à la fin de votre CV. Vous pouvez indiquer les activités que vous pratiquez et vos loisirs et les mettre en valeur si vous êtes particulièrement investi au sein d’un club ou d’une association.

  • Prenez soin de la mise en page de votre CV pour un premier emploi

 Vous n’avez pas encore d’expérience professionnelle, mais vous devez montrer que vous êtes en mesure de travailler et de devenir efficace à votre poste. Pour cela, il est indispensable de réaliser un CV professionnel bien soigné.  Soyez donc attentif à la mise en page de votre CV.

Une fois vous avez achevé votre CV, relisez-le plusieurs fois. Soignez le style et les formulations avec beaucoup d’attention. Votre manque d’expérience doit être contrebalancé par un CV de haute qualité, et non renforcé par un document mal ficelé et mal finalisé.

3-     Préparez votre premier entretien d’embauche

Après avoir collecté les informations précitées sur l’entreprise en question, le poste à pourvoir ainsi que sur votre interlocuteur, vous voilà prêt pour l’entretien de recrutement.

Anticipez les questions probables et les questions classiques des entretiens et préparez vos réponses. Apprenez aussi à bien vous vendre en entretien d’embauche pour donner envie au recruteur d’en savoir plus d’informations sur vous.

Restez ouvert aux différents échanges pendant l’entretien et adoptez une attitude professionnelle dans votre tenue, langage et posture. Enfin, respirez pour diminuer le stress et stimuler votre concentration.

4-     Démarquez-vous des autres candidats

Recherche d’emploiVous devez être proactifs au cours de votre recherche d’emploi et cibler les entreprises susceptibles d’être intéressées par votre profil et vos compétences. Pour cela, plusieurs outils digitaux modernes sont à votre disposition :

  • Les sites carrière des entreprises.
  • Les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn et Viadeo qui vous permettent de rechercher des offres et d’être visible auprès des recruteurs.

Suite à la publication d’une annonce, un recruteur reçoit des dizaines, voire même des centaines de candidatures. Votre objectif est donc d’être démarqué des autres candidats. Vous pouvez mentionner votre expatriation, vos engagements humanitaires, vos passions sportives, qui vont révéler notamment vos soft skills. Sur la forme, vous pouvez aussi tabler sur des formats originaux comme par exemple une vidéo ou un book ou également une petite animation.

5-     Participez à des salons d’emploi

Les salons d’emploi constituent des occasions d’entrer directement en contact avec plusieurs recruteurs. Certains de ces salons sont destinés aux jeunes diplômés qui sont à la recherche de leur premier emploi. D’autres sont spécialisés par leurs secteurs d’activités : ventes, banque-assurance, immobilier, santé, industrie…

 Il existe même des salons en ligne qui sont accessibles gratuitement depuis chez soi sur Internet. Dans tous les cas, il faut se préparer avant de participer à un salon : imprimer le CV, collecter des informations sur les entreprises et préparer ses arguments.

Lire aussi

Le tri des métiers pouvant exercer en portage salarial

Le tri des métiers pouvant exercer en portage salarial

Créé dans les années 1980, par des cadres seniors soucieux de retrouver une activité, le portage salarial s’est d’abord développé dans le domaine des prestations intellectuelles. Après 42 années d’existence, le secteur florissant du portage salarial accueille...

Freelance et sociétés de conseils : comment rivaliser ?

Freelance et sociétés de conseils : comment rivaliser ?

C'est la première préoccupation en freelance. En effet, les travailleurs indépendants doivent trouver leurs propres clients. Bien entendu, les freelances présentent des avantages mais il leur est parfois difficile de rivaliser avec les sociétés de conseil. Ce guide...