L’entreprise cliente en portage salarial

Le portage salarial est une solution qui peut être désignée comme un juste milieu entre l’entrepreneur et le salarié. Elle met en relation trois grandes parties à savoir, une société de portage, un salarié porté et une entreprise cliente. Le portage salarial permet à tout travailleur indépendant d’exercer son activité, tout en profitant des avantages tels que la couverture sociale accordée aux simples salariés. Dans un contexte économique difficile, une évolution du marché imprévisible, une nouvelle manière d’appréhender les relations de travail, une externalisation nécessaire ou un contournement du salariat et les justifications au recrutement de salariés indépendants sont très nombreux.

On peut donc constater que les entreprises n’hésitent plus à avoir recours aux savoirs faire externalisés ou à des freelances. Le portage s’accorde dans cette mouvance, mais avec quelques particularités. Que ce soit pour des nouveaux projets ou des besoins complexes qui nécessitent des compétences particulières dont l’entreprise ne dispose pas, c’est dans ce genre de cas précis que de nombreuses entreprises sont attirées par le portage salarial. Celles-ci sont séduites par sa sécurité juridique, sa simplicité et par l’expertise des salariés portés externes. Autrement dit, pourquoi une entreprise cliente doit-elle avoir recours à un salarié ou entreprise en portage salarial ? Vous retrouverez ici les avantages de l’entreprise cliente en ce qui concerne le portage salarial.

Les cas de recours précis et cohérents ainsi que les sources de protection et de garanties

L'entreprise cliente en portage salarial

  • Cas de recours précis pour l’entreprise cliente

Une entreprise cliente ne peut recourir à un salarié porté que dans certaines situations à savoir :

  • L’exécution d’une tâche occasionnelle qui ne relève pas de son activité normale et ses objectifs ;
  • Une prestation ponctuelle qui nécessite une expertise dont elle ne dispose pas au sein de son effectif.

Dans son ensemble, l’objectif du portage salarial est un apport et un ajout de compétences ainsi que d’expertise. Le but n’est pas de remplacer les salariés dans l’entreprise, ce qui risquerait d’entraver un collectif de travail déjà présent sur place, mais plutôt de s’inscrire dans un esprit de co-construction collective avec lui. Cette philosophie du portage salarial présente deux avantages précis à mettre en lumière dans l’entreprise cliente pour justifier son recours plutôt qu’un autre type d’employés externes :

  • Un risque nul quasi inexistant de revue des contrats à durées indéterminés ou CDI, de la relation de travail en portage salarial. Ceci est dû au fait que l’activité du salarié porté ne relèvera pas d’une activité normale et permanente ;
  • Un accord par le corps social facilité par une institution représentative du personnel, hiérarchie et collectif de travail.

En général, une prestation en portage salarial ne peut pas avoir pour principal objet de remplacer un salarié qui est absent pour cause de grève.

  • Cas de recours liés au secteur d’activité

Un législateur peut venir apporter une limite d’exercice en termes sectoriel dans le cas où le service à la personne ne peut faire partie des activités exercées en portage salarial. Il s’agit plus précisément de la garde d’enfant, de l’assistance aux personnes âgées, aux personnes handicapées ou toute autre aide au personnel à domicile comprenant des services de types tâches ménagers ou familiaux.

Ce secteur d’activité est titulaire de sa propre règlementation et sa propre convention collective signée en 2012. De manière historique, le portage salarial s’est développé sur une autre philosophie à savoir celle qui à elle seule peut justifier une séparation entre ces deux secteurs.

Une fois passée la question des cas de recours, le portage salarial garantit une palette d’avantages unique dans le cas où des entreprises souhaitent faire appel à des compétences externes.

L’assurance d’avoir accès à un expert de qualité pour des missions particulières

  • Un expert externe de qualité

Si une entreprise cliente souhaite lancer un nouveau projet, et qu’elle a besoin de ressources externes, recruter de bons experts est un enjeu majeur et primordial. Le portage salarial présente pour l’entreprise cliente, la garantie de s’attribuer les services et les compétences pertinentes dans des domaines variés comme le conseil, la formation l’informatique et l’audit. En somme, l’entreprise de portage salarial, avant de signer un contrat de travail avec un consultant indépendant, vérifie son expérience, son expertise, ses qualifications et son historique professionnels.

Plusieurs avantages directement remarquables :

  • La garantie de recourir à un expert aux compétences vérifiées et certaines ;
  • Un gain de temps et un point de vue externe.

C’est une plus-value pertinente du portage salarial par rapport à tout autre type de recours ou à d’autres types de freelances. Dans le cas d’un recrutement de salarié, ce sera à l’entreprise de vérifier ses compétences au travers de la gestion des ressources humaines.

  • Un professionnel expérimenté et dédié à sa mission

Les avantages du portage salarial pour le consultant indépendant et externe sont aussi des avantages pour l’entreprise en tant que client. L’expert retenu et qui a choisi d’exercer ses missions en portage salarial est un salarié guidé par son entreprise de portage salarial dans l’ensemble de la gestion administrative de ses activités. Le consultant indépendant peut alors se consacrer entièrement à ses missions et ses objectifs sans avoir à se soucier des questions comptables et juridiques liées à son contrat. Le micro-entrepreneur quant à lui, doit se consacrer à de nombreuses tâches en plus de sa mission et ses objectifs.

  • Un professionnel expérimenté, accompagné et formé

Si l’entreprise cliente choisit de faire appel au portage salarial, elle a la possibilité de choisir un consultant protégé, accompagné et formé sans avoir à n’engager aucune action en ce sens. Le salarié porté est formé par sa propre entreprise de portage qui met en place elle-même un plan de formation adapté à ses besoins. L’entreprise cliente n’a donc pas la charge financière de la formation du salarié porté tout en ayant la garantie que ce dernier est déjà formé et accompagné par son entreprise de portage salarial. En plus d’être utile à l’entreprise, le salarié porté est un choix financièrement et socialement responsable.

Ce n’est pas non plus à l’entreprise cliente de s’assurer que la charge de travail du salarié porté est raisonnable et que ses objectifs soient atteignables. C’est à l’entreprise de portage que revient le rôle d’assurer cette vérification. La seule obligation de l’entreprise cliente est d’offrir les mêmes conditions de travail et de sécurité au consultant indépendant, quand la mission à lieue sur ses les locaux. C’est également le cas lors d’un accident de travail par exemple qui ne sera pas imputé à l’entreprise cliente, mais concernera la relation entre le consultant et son entreprise de portage salarial. Il n’y a donc pas de risque de contentieux lié à la reconnaissance d’un accident du travail pour l’entreprise qui a recours au portage. En plus d’assurer le recrutement d’un consultant expert et externe, le portage salarial apporte à l’entreprise une sécurité juridique convenable.

L’assurance du recours à une expertise externe juridiquement normalisé et sécurisé

portage salarialToutes les étapes nécessaires au recours du portage salarial sont entièrement sécurisées. C’est aussi la raison pour laquelle de plus en plus d’entreprises font le choix du portage salarial pour mener à bien des projets ponctuels.

  • Un contexte légal clarifié

Depuis l’ordonnance du 2 avril 2015 et la convention collective du 22 mars 2017, le portage salarial bénéficie d’un cadre légal normalisé et conventionnel très clair qui régit et sécurise l’ensemble des relations contractuelles entre les parties concernées. L’encadrement juridique a également été révisé notamment sur les conditions d’accès au portage salarial, ce qui permet le développement de nouveaux profils de consultants, ainsi que la possibilité de recourir à un salarié porté pour des projets encore plus étendus et diversifiés.

  • Les risques liés au contrat commercial simplifié

L’une des spécificités du portage salarial est que le contrat commercial est conclu avec l’entreprise de portage salarial et non pas avec l’expert indépendant directement. Ce type mécanisme offre encore plus de garanties juridiques comparées au choix d’un micro-entrepreneur. Étant donné que c’est avec une entreprise expérimentée que l’entreprise cliente doit conclure le contrat et non avec un freelance, les risques d’abus sont limités cars, le freelance ne connait pas toujours le droit des contrats commerciaux, et ne possède pas forcément les moyens d’avoir à sa disposition de conseiller juridique. Cela veut également dire que si un cas de préjudice est causé par l’entreprise cliente à l’expert indépendant dans le cadre de sa mission, c’est la responsabilité juridique de l’entreprise de portage qui sera engagée et non celle du consultant de l’indépendant.

C’est pour cette raison que l’entreprise de portage salarial soit obligatoirement souscrire une assurance de responsabilité civile et professionnelle qui couvre les préjudices corporels, incorporels ou matériels causés par tout consultant indépendant en portage salarial. Dans le cas de figure assez rare où un dommage pourrait être causé, la réparation du préjudice sera prise en charge par la société commerciale, et non par le consultant directement. Enfin, en cas de non-exécution de la mission par le consultant, c’est l’entreprise de portage salarial qui est le principal responsable et qui doit alors trouver une solution pour résoudre le problème.

La limitation des risques de contentieux lié à la prestation en contrat de travail

L’ordonnance du 2 avril 2015 a réglementé le cadre professionnel de la relation entre l’entreprise de portage et le consultant indépendant, pour s’assurer des meilleurs services auprès de l’entreprise cliente. Lorsqu’il commence son activité, le consultant indépendant signe un contrat de travail avec son entreprise de portage salarial. Lorsqu’une entreprise fait appel à un consultant indépendant en portage salarial il y a donc peut de risque de voir requalifier la prestation commerciale en contrat de travail puisque celui-ci est déjà engagé dans cette relation contractuelle avec son entreprise de portage. Ici encore, il existe un très grand avantage par rapport aux micro-entrepreneurs, qui peuvent engager des actions en justice contre leur entreprise cliente pour voir requalifier leurs prestations en contrat de travail. Source

Le statut de l’entreprise cliente dans le cadre du portage salarial

Toute entreprise qui dispose d’un statut juridique légal peut avoir recours aux prestations d’un consultant indépendant qui est lié à une entreprise de portage. Néanmoins, d’après l’ordonnance n°2015-380 du 2 avril 2015 – art.2 dans le cadre du le portage salarial, cette nouvelle forme de travail doit constituer un aspect légal pour la réalisation des missions non permanentes qui dépassent le cadre des activités de l’entreprise cliente. C’est également le cas pour des missions qui requièrent une certaine expertise qui n’est pas disponible au sein même de l’entreprise.

Selon l’article L7231-1 du Code du travail, les services à la personne, comme la garde des enfants, tous types de services d’aide aux personnes âgées, aux personnes handicapées, et aux autres personnes vulnérables ne doivent pas être confiés aux salariés portés. Source .

Les obligations que doit avoir l’entreprise cliente envers le salarié porté

Selon l’article L1254-4 du Code du travail, l’entreprise cliente doit garantir de ne pas engager le consultant porté pour remplacer un salarié absent ou malade. Cela signifie que le salarié porté ne vient pas en intérim. De même, cette Législation interdit strictement aux entreprises cliente d’accorder la réalisation des tâches qui présentent des risques et autres dangers à des travailleurs portés. L’entreprise cliente est donc entièrement responsable des circonstances de réalisation des missions du salarié porté. Elle doit garantir la sécurité et des conditions de santé pendant toute la durée de la réalisation des tâches et des objectifs.

L’entreprise cliente est également chargée de négocier des conditions de réalisation de toutes les missions avec le salarié porté. La durée des travaux et les tarifs sont alors fixés préalablement après négociation entre les parties. La prestation dans l’entreprise cliente ne doit pas avoir pour objectif de remplacer un salarié malade, indisposé ou qui fait grève. L’entreprise cliente négocie de toutes les conditions de travail avec le salarié porté, ainsi que les conditions de réalisation et la prime de prestation. Elle conclut un contrat de prestation de service avec l’entreprise de portage salarial au travers du salarié porté. Elle verse également à l’entreprise de portage le prix total de la prestation (et les primes s’il y’en a) convenue avec le salarié porté conformément aux délais prévus dans le contrat de prestation de service.

Les obligations de l’entreprise cliente envers la société de portage salarial

l’entreprise cliente L’entreprise et le salarié porté doivent se mettre d’accord sur les modalités de réalisation de toutes les missions. Toutefois, l’entreprise cliente conclut obligatoirement le contrat commercial de prestation de services avec la société de portage salarial. L’entreprise cliente a ainsi des obligations envers la société de portage salarial qui sont :

  • De verser la globalité du montant convenu pour la réalisation des différentes tâches du salarié porté directement à la société de portage salarial,
  • D’informer la société de portage salarial de tout obstacle au déroulement des taches.

La durée du contrat de prestation entre l’entreprise cliente et la société de portage salarial doit se limiter à 3 ans. Selon l’article L1255-16 du Code du travail, tous types de manquement de l’entreprise cliente aux Lois en vigueur et à ces obligations envers le salarié porté et vis-à-vis de la société de portage salarial est passible d’une amende qui peut s’élever à 4 000€. Dans le cas d’une récidive, le propriétaire de l’entreprise cliente peut encourir une peine d’emprisonnement de six mois et d’une amende de 8 000€. (Source : <a href=ʺ https://www.cegelem.fr/actualites/les-obligations-de-lentreprise-cliente///>inseeʺ</a>)

Les avantages notables du portage salarial pour les entreprises clientes

Le portage salarial pour les entreprises est assez simple. Celles-ci peuvent faire appel à un expert dans un domaine qu’elles ne possèdent pas parmi ses propres effectifs. Le nombre d’entreprises qui font appel au portage salarial est en constante croissance, car cette solution offre énormément d’avantages.

Un salarié porté dévoué et concentré face à sa mission

La société de portage s’occupe des tâches administratives, comptables et légales du salarié porté. Faire appel à un salarié porté permet de se rassurer de faire venir un intervenant qui se fige uniquement sur le déroulement de la mission tout en étant déchargé de gestion annexe.

Une gestion simplifiée du travail

L’entreprise cliente n’a absolument aucune démarche administrative à effectuer, puisque c’est la société de portage salarial qui doit s’en occuper. Cette dernière rédige ainsi le contrat de prestation que le client doit signer après accord sur les clauses. Elle établit également la facturation. Le client réduit donc ainsi par la même occasion ses coûts, car elle n’établit aucune fiche de paie, de cotisations sociales, de déclaration, etc. La mission terminée, les honoraires fixés et indiqués dans le contrat sont réglés.

La flexibilité et la sécurité des Ressources humaines

Si l’entreprise cliente est en pleine croissance et se retrouve en manque d’effectif, c’est un moyen assez d’y remédier rapidement. Il en est de même si elle a également un besoin de compétences spécifiques. Faire appel à un consultant porté lui permet aussi de s’approprier temporairement une expertise rare et lui apportera une valeur ajoutée.

  • Des coûts maitrisés

À l’aide du portage salarial, l’entreprise est certaine de ne pas avoir de mauvaise surprise. Avant le début de la mission, elle connaît le coût de celle-ci, puisqu’il a été négocié, décidé et inscrit dans le contrat de prestation de service. Par conséquent, l’entreprise a une bonne connaissance de son budget et connais en avance le tarif qui doit y être appliqué. En plus, ces coûts sont réduits dans ce cas de figure, car l’entreprise ne doit pas effectuer de campagne de recrutement qui va mobiliser du personnel, du temps et un coût en cas de recrutement externe. Elle doit s’acquitter uniquement des honoraires définis dans les termes du contrat, ce qui exclut toute fiche de paie à établir. Par conséquent, le personnel des ressources humaines n’est pas mobilisé et rémunéré. De plus, elle ne doit payer aucune cotisation sociale. En effet, l’embauche d’un salarié en contrat à durée déterminée ou indéterminé (CDD et CDI) serait bien plus coûteuse que le recrutement d’un salarié porté pour une mission courte.

  • Une adaptation aux finances de l’entreprise

Le paiement de la prestation de service se fait généralement selon la gestion comptable de l’entreprise, dans la limite de la règlementation légale. Cette information est notifiée dans les termes contractuels. Les règles de paiement de l’entreprise n’ont aucune incidence sur la trésorerie du salarié porté, puisqu’il perçoit son salaire de la société de portage salarial.

  • Une rapidité dans l’exécution des actions

la société de portage salarialÀ l’inverse du recrutement en interne, le fait de faire appel à un salarié porté se fait très rapidement. L’entreprise n’a qu’à se rapprocher d’un intervenant ayant déjà souscrit aux services de la société de portage salarial. Le rapprochement pourra se faire après témoignage des bons services de ladite société. À la fin des négociations entre les deux parties et le contrat commercial de prestation signé, l’expert peut rapidement commencer sa mission. L’entreprise n’a pas la tâche de constituer un dossier administratif comme c’est le cas lorsqu’un candidat à un poste est embauché.

  • Une sous-traitance maitrisée

Le portage salarial est un moyen efficace pour une entreprise de répondre à un appel d’offres de tout type, même si elle n’a pas les compétences recherchées en interne. L’élaboration d’une mission peut alors être très rapide, ce qui est favorable à l’expert pour effectuer de la sous-traitance.

  • Une possibilité de planification

Sachant qu’elle fera appel à un salarié porté pour effectuer des missions précises, l’entreprise peut donc planifier aisément ses actions mensuelles, trimestrielles et annuelles.

  • Des délais favorables 

Le délai maximal pour la mission d’un salarié porté est de trois ans selon la règlementation. C’est un délai assez long pour assurer l’expertise et apporter une plus-value à l’entreprise cliente.

  • Les services d’un prestataire polyvalent 

Faire appel à un expert externe qui a déjà fait ses preuves dans plusieurs missions dans d’autres sociétés est l’occasion d’avoir un regard neuf et expérimenté. Ce dernier peut proposer de nouvelles méthodes et idée, tout en permettant au client d’évoluer notamment dans sa propre culture d’entreprise. Source 

  • Un cadre légal

Les entreprises se tournent progressivement vers le portage salarial, car il a un cadre légal et par conséquent un caractère rassurant. Ce statut existe depuis plus de 30 ans et depuis 2008 est inscrit dans le Code du travail. Vu son développement, sa règlementation évolue continuellement.

Un statut de plus en plus encadré et sollicité

L’Ordonnance du gouvernement et la croyance collective viennent confirmer l’importance du portage salarial sur le marché du travail en lui apportant une légitimité juridique de plus en plus grande. Dans cette nouvelle règlementation, toutes les trois parties du contrat sont prises en compte afin leur assurer plus de sécurité. Ce qui encourage davantage les entreprises à faire appel au Portage salarial. Progressivement, le cadre juridique s’est assoupli, notamment pour le niveau de qualification, ce qui laisse croître de nouveaux profils et de nouveaux secteurs d’activité. Le champ d’application se développe et par conséquent de nouvelles entreprises devraient pouvoir envisager le portage salarial comme une solution dans leur politique de ressources humaines.

Une assurance de bonnes pratiques des tâches

La fiabilité de la société de portage salarial est un élément supplémentaire à prendre en compte dans le choix d’un intervenant porté. La plupart des sociétés de portage salarial adoptent la charte de déontologie en appliquant de bonnes pratiques, ce qui représente un avantage supplémentaire pour les entreprises cliente. Parmi ces bonnes pratiques, l’entreprise à la garantie de la souscription à une assurance professionnelle, de la transmission d’un contrat, et des factures de toutes sortes.

Pour continuer à exercer sur le marché, les entreprises sont toujours obligées d’améliorer leur rendement, notamment en améliorant leur méthode de travail. L’objectif de la plupart de ces entreprises est de réduire les coûts. Cette solution permet de faire appel à des experts et d’externaliser certaines compétences.

Une facilitation dans la gestion

Le portage salarial constitue une aide à la gestion pour l’entreprise cliente concernée. En effet, ce mécanisme va lui épargner les formalités administratives liées à l’activité du salarié porté, cette charge revenant à la société de portage salarial. Celle-ci s’occupe donc, avant tout de la rédaction du contrat de prestation, qu’elle soumet au client pour la signature finale.

De même, il revient à la société de portage de s’occuper de toutes les démarches comptables, notamment l’établissement des factures. Ainsi, l’entreprise bénéficiaire de la prestation du salarié porté n’a absolument aucune déclaration fiscale à faire, et aucune fiche de paie à rédiger. L’entreprise cliente se trouve même déchargée de toutes cotisations sociales et patronales. Le processus de recrutement est alors considérablement simplifié.

Des responsabilités très limitées

la société de portage salarialParmi les tâches administratives épargnées à l’entreprise cliente, on retrouve les souscriptions d’assurance. Celles-ci sont prévues pour la protection du travailleur porté, mais aussi pour réparer les éventuels préjudices que l’exécution de ses tâches pourrait causer au client. Toutes ces assurances sont à la responsabilité de la société de portage salarial.

Ainsi, mis à part le respect des termes du contrat signé, l’entreprise cliente n’a absolument aucune obligation d’éventuelles réparations de dommages. La souscription à une assurance de responsabilité professionnelle est de ce fait l’une des premières obligations de la société de portage salarial.

Des transactions réglementées et sécurisées

Le portage salarial est un système légal, réglementé et sécurisé qui est reconnu par la législation française. Il est régi par l’article L1254-2 du Code du travail, ainsi que l’article 2 de la convention collective de branche des salariés en portage salarial du 22 mars 2017. Il ne présente donc aucun risque pour l’entreprise cliente qui souhaite avoir recours au portage salarial.

Des services sur mesure en temps et en heure

Dans un contexte de concurrence très rude entre les entreprises, seules les sociétés avec les meilleures ressources et les meilleures offres arrivent à se démarquer et à faire croître leurs chiffres d’affaires. Toutefois, les entreprises ne peuvent pas toujours compter sur une équipe interne à la fois compétente et productive. Elles sont alors nombreuses à solliciter des prestataires de services externes pour des services. Grâce au portage salarial, elles bénéficient de consultants experts pouvant pallier rapidement et efficacement des manques internes précis.

Des travailleurs professionnels disponibles et compétents

Les sociétés de portage présentent des travailleurs très impliqués aux entreprises clientes, et permettent d’apporter une valeur ajoutée au rendement de l’entreprise. Les profils des salariés portés sélectionnés sont souvent très recherchés sur le marché des prestations de services. Il s’agit de consultants experts et aptes à offrir des services précis dans des domaines en particulier, et dont les compétences ne sont pas remises en doute. Puisqu’ils ne sont pas concernés par les obligations administratives, ils peuvent pleinement se concentrer sur l’exercice de leur fonction. Ils vont alors se montrer dévoués et prêts à mettre leur savoir-faire au service de l’entreprise qui les sollicite.

Une rapidité dans l’exécution des tâches

Le processus de recrutement interne en entreprise est souvent lent. Avec le portage salarial, avoir recourt aux services d’un salarié porté est très rapide et moins exigeant en coût. Celui-ci peut très vite s’investir dans les missions prévues par l’entreprise cliente, qui comme expliqué plus haut, n’a nul besoin de constituer un dossier administratif. De plus, l’entreprise dispose d’un maximum de deux jours pour signer et valider le contrat de prestation. Ce délai assez court accélère le processus et constitue un gain de temps considérable.

Une meilleure maîtrise du budget

Une meilleure maîtrise du budgetL’entreprise cliente connaît tous les coûts des différents services à prester. Avant toute signature, le coût des prestations est négocié entre la société de portage et le client. Il n’y a donc pas matière à avoir des surprises désagréables, et l’entreprise peut établir son budget sereinement et tenant compte des coûts de prestation dans sa comptabilité.

Une trésorerie organisée et optimisée

Les modalités et les délais de paiement des services d’un salarié porté sont différents de ceux d’un salarié ordinaire. En effet, le client et la société de portage conviennent d’un délai de paiement avant la signature du contrat. Généralement, le salaire n’est pas versé mensuellement à l’entreprise de portage par l’entreprise cliente. De plus, les modalités de paiement du salarié porté ne sont pas prises en charge de l’entreprise cliente, car cette responsabilité incombe à la société de portage salarial.

Des dépenses globalement réduites

Grâce au portage salarial, l’entreprise cliente peut réaliser de grandes économies. Celle-ci n’a pas besoin de solliciter les services d’un cabinet extérieur de recrutement, souvent très exigeant en honoraires. Par ailleurs, elle est épargnée du paiement de charges sociales dû aux employés normaux. Encore mieux, la société cliente se dédommage d’importantes contraintes en ce qui concerne les salaires. Elle ne doit payer que les honoraires préalablement précisés dans le contrat de prestation.

La possibilité d’accepter des appels d’offres

De nombreuses entreprises se retrouvent incapables de répondre à des appels d’offres, par manque de compétences internes. Avec le portage salarial, elles sont désormais capables de s’approprier temporairement le savoir-faire de salariés portés pour répondre à différents appels d’offres dans les délais.

En somme, les avantages du portage salarial pour les entreprises clientes sont tout à fait remarquables. Ce système se propose comme une solution et une certitude de performance pour les entreprises qui ont pour ambition de croître et de pérenniser leur activité. Économies, gain de temps et atteinte encore plus rapide des objectifs font partie des principaux avantages du portage salarial envers les entreprises clientes.

En Conclusion

Depuis 2008, le portage salarial ne cesse de susciter l’engouement des travailleurs indépendants et des entreprises qui sollicitent des compétences particulières. Toutes ces entreprises en quête de prestataires de services ont trouvé le moyen de faciliter leurs processus de gestion et de bénéficier de services de qualité, grâce au portage salarial. Les entreprises font souvent appel à des professionnels indépendants pour exécuter des missions précises en portage salarial.

C’est une pratique qui permet de s’entourer de professionnels aux compétences pointues, confirmées et variées, mais surtout triées sur le sujet, sans avoir pour autant à les rechercher. La société de portage est chargée de recruter les consultants indépendants et de s’assurer de leur qualification. L’avantage majeur du portage salarial, c’est qu’il s’agit d’un dispositif simple, souple et facile à mettre en œuvre. Le cadre juridique et administratif des contrats est clair tout en évitant tout risque de requalification. En plus d’être sécurisé, le dispositif est très économique pour l’entreprise cliente. Les frais de gestion de la société de portage sont directement déduits du chiffre d’affaires du salarié porté. Dans un contexte économique difficile, une évolution du marché imprévisible et une nouvelle manière d’appréhender les relations de travail, les justifications au recrutement d’indépendants sont multiples.

Force est de constater que les entreprises n’hésitent plus à s’approprier les services des sociétés de portage, à des savoirs faire externaliser certaines de leurs tâches. Le recours à la sous-traitance a explosé ces dernières années, au point où environ 61% des entreprises interrogées reconnaissent y avoir recours. Nouveaux projets ou besoins complexes qui nécessitent des compétences dont l’entreprise ne dispose pas en interne, c’est dans des cas précis que le portage salarial séduit de par l’expertise des salariés portés, la sécurité juridique et la simplicité des procédures.

Lire aussi

Comment trouver son premier emploi ? 5 étapes à suivre

Comment trouver son premier emploi ? 5 étapes à suivre

Après quelques années d’études, vous voilà finalement diplômé. À la joie de la réussite succède souvent le stress de la recherche de votre premier emploi étant donné que l’obtention du sacro-saint diplôme constitue une étape indispensable mais non suffisante pour...

Gérer les missions du salarié porté

Gérer les missions du salarié porté

Le portage salarial est une forme de travail assez particulière et très répandue en France. Il permet aussi bien aux freelances qu’aux employés de tenter une expérience entrepreneuriale, sans être exposés à tous les risques que cela comprend. Les bénéfices d’une telle...

Quels domaines d’expertise solliciter en portage salarial ?

Quels domaines d’expertise solliciter en portage salarial ?

Le portage salarial est né en 1988 et avait pour objectif d’aider les cadres seniors à retrouver du travail. Cette organisation du travail a connu de nombreux changements avant d’accéder à la validation des pouvoirs publics. Depuis sa création, elle s’intéresse aux...

Pourquoi recourir au partage salarial ?

Pourquoi recourir au partage salarial ?

Se reconvertir dans un nouveau métier, gérer la création et la mise en place d’un nouveau projet professionnel ou alors s’investir dans l’entrepreneuriat sont autant d’actions dans lesquelles la prise de risques est souvent inévitable. Ces risques sont des arguments...

Quel statut pour le portage salarial ?

Quel statut pour le portage salarial ?

Devenir indépendant pour travailler par mission implique le choix d'un statut. Le statut du portage salarial permet de devenir freelance avec un contrat de travail tout en gardant la couverture sociale du salarié à la différence du statut de micro-entrepreneur. Cette...

Qui peut faire du portage salarial ?

Qui peut faire du portage salarial ?

Le portage salarial qui a fait son apparition depuis 1980, séduit de plus en plus les travailleurs qui veulent devenir indépendants. La raison principale est qu'il allie la sécurité du statut d’un salarié et la flexibilité d’un travailleur indépendant. Mais, il s'agit...

Société de portage salarial : comment choisir le bon?

Société de portage salarial : comment choisir le bon?

Ça y est ! Vous avez consulté la plupart de nos guides et vous êtes maintenant en passe de franchir le cap et de choisir le portage salarial pour exécuter votre première mission. Mais là, vos préoccupations majeures restent: Quelle société de portage choisir ? Sur...

Les risques du portage salarial

Les risques du portage salarial

Le portage salarial est un statut particulier qui permet de profiter du statut d’indépendant sans avoir à créer de structure juridique ou à gérer les formalités administratives. Il a la réputation de n’offrir que le meilleur du statut de freelance et de celui de...

Quel est le paysage du freelancing en 2022?

Quel est le paysage du freelancing en 2022?

La crise sanitaire n’a manifestement pas découragé la vocation entrepreneuriale dans le monde les récentes années. Il s'ensuit toujours la généralisation du télétravail avec la création d'un nombre croissant d’entreprises… Conformément à des études récentes réalisées,...

Le portage salarial dans quelques domaines spécifiques

Le portage salarial dans quelques domaines spécifiques

Le portage salarial est généralement destiné à des profils exerçant dans les métiers du conseil et des prestations de services, mais également aux entreprises dans des domaines de compétences très variés. Est-ce que mon profil est en adéquation avec le portage...